Durant tout le mois de septembre, nous avons reçu à la médiathèque l’exposition Les Herbiers d’Emilie Vast . Voici quelques uns de ses ouvrages.

1477061720-0648animation3lent

Ce sont deux livres jumeaux cartonnés qui parlent des origines. Sous forme de poupées russes on joue avec les sonorités et l’arbre généalogique. Un vrai plaisir pour les oreilles, avec les répétitions de « papa » mais aussi un plaisir pour les yeux car on retrouve l’univers champêtre de l’auteure  à l’intérieur des poupées.

Le discours d’une maman à son petit qui raconte les transformations de la nature en attendant son petit : la chenille devenue papillon, les saisons…Beaucoup de poésie qui apporte beaucoup d’émotion.

Cet album parle aussi de la famille mais dans l’univers de la forêt. On suit sur une logique de répétition, le partage d’un secret jusqu’à l’arrivée de la grande nouvelle. (Emilie Vast a sorti les illustrations sur un service de porcelaine)

L’histoire d’amour de deux oiseaux : Pierrot et Colombine, plus précisément la séduction. Colombine souhaiterait attirer l’attention de Pierrot mais celui-ci ne voit que la lune. Elle observe chaque jour le chant des oiseaux et s’exerce jusqu’à arriver à captiver l’attention de son bien aimé. Très belle histoire qui permet aussi d’aborder les notes de musique.

Deux histoires pour aborder le thème des couleurs mais deux environnements différents : la mer et la forêt pendant l’hiver. Sur la même rythmique, nos deux personnages découvrent au fil du récit des perles de couleur mais utilisée seule, ce n’est pas harmonieux. Ce n’est qu’on les mélangeant qu’on obtient un bel équilibre.

C’est une version du conte du Vilain petit canard. Il est très court et les illustrations fidèles à l’auteure. Très abordable pour des bébés.

Un livre ribambelle sans texte où l’on retrouve les aventures d’un hérisson dans une forêt d’automne. Un livre à la chute surprenante. Un délice.

Cet album reprend le mythe de l’arche de Noé, on voit les animaux montés deux par deux et l’eau monte au fil des pages.

Sur le thème des saisons, on suit les animaux de la forêt. Un livre au texte très court  avec des petites cachettes qui laisse parler les illustrations.

Avec une mise en scène magnifique de la flore, l’illustratrice utilise les couleurs et les contrastes.

C’est une brève présentation de quelques uns de ses albums, en espérant vous avoir donné envie de découvrir son travail.

Voici son site et son Instagram. Elle partage beaucoup de ses travaux et nous montre même ses dessins d’enfance qui reprennent déjà son univers champêtre.

Publicités