La main d'ImanToumani est né au Bénin dans une famille pauvre. Très tôt il sera vendu par son père 15 000 francs CFA pour devenir esclave. En arrivant chez la placeuse, il changera de prénom et deviendra Apollinaire. C’est la qu’il rencontre Alissa qui le soutiendra. Après quelques temps il est confié à un nouveau maître. Ce dernier ne cesse de le battre et Toumani n’a qu’une seule envie : s’enfuir pour retrouver Alissa. Mais rien ne se passe comme prévu. Son maître le surprend, le bat et le laisse pour mort dans un égout. Il est réveillé par des cris d’enfants et c’est la main d’Iman qui le sortira de ce cloaque.

Toumani grandit avec Iman et ses amis. Il a envers lui un fort sentiment de reconnaissance qui ne le quittera pas. Mais Iman a d’autres ambitions : il veut fuir le Bénin et aller en Europe où vit son père. Il fera tout pour réaliser son rêve.

Ce roman chorale où chaque chapitre est porté par un personnage forme un téléstiche : immigration. Car c’est bien de cela dont il est question dans ce roman. Pourquoi veut-on partir ? Qu’est-on prêt à faire pour réaliser ce rêve de vie meilleure ?

Roman très fort !

Publicités