Dans le cadre d’A livre ouvert : Paris dans la littérature.

Cette BD retrace les  événements du 17 octobre 1961 qui se sont déroulés à Paris. Elle comprend une préface de Benjamin Stora, historien, qui replace les événements dans le contexte politique de l’époque. A la fin sont listés les personnes ayant trouvé la mort ce soir-là.

D. Daeninckx prend le parti de suivre une famille algérienne ce soir d’émeutes. Le fils Mohand, Vincent pour ses amis du groupe de rock est très bien intégré. Il hésite entre être avec les siens pour la manifestation organisée par le F.L.N. et assurer le concert du tremplin au Golf Drouot qui lui permettra peut-être de se produire à l’Olympia. Il opte pour la deuxième solution. En rentrant après le concert, il découvre que sa sœur Khelloudja n’est pas là : elle a souhaité participé à la manifestation et manque à l’appel. Commence alors pour le jeune homme une quête à travers Paris et sa banlieue qui lui fera découvrir la violence de la répression policière. Khelloudja sera retrouvée morte quelques jours plus tard ; la police conclut au suicide.

Le dessin et les couleurs sont sombres comme le furent les événements de cette soirée. Daeninckx choisit de nous raconter la grande histoire par le biais d’une histoire individuelle.

A lire !

Publicités