Dans le cadre d’A livre ouvert sur la littérature américaine.

Un vieil homme (Santiago) avait l’habitude de pêcher avec un jeune homme mais ses parents trouvent que Santiago est malchanceux, ils interdisent à leur fils d’embarquer avec le vieil homme et le forcent à aller pêcher sur un autre bateau. Le vieil homme part seul en mer pour pêcher. Loin des côtes, sa ligne se tend. Mais Santiago réalise très vite qu’il s’agit d’un gros poisson. Fort de son expérience, toute la nuit, il se laisse entraîner dans l’espoir de l’épuiser. Le lendemain, le poisson remonte enfin à la surface : un espadon immense. L’espadon est tellement fort qu’il entraîne la chaloupe du vieil homme loin des côtes et le pêcheur ne peut qu’attendre…

Ce récit est un symbole du courage et de la dignité. Il raconte une lutte acharnée contre le sort, l’ âge, le corps et la mort.  Il conte le respect du vieux pêcheur pour son adversaire.

Ernest Hemingway obtiendra, en 1954, le prix Nobel de littérature.

Publicités