Dans le cadre d’A livre ouvert sur Victor Hugo.

Nous sommes à Venise, Gennaro est orphelin. Il est le fils caché de Lucrèce Borgia et de son frère Jean.  Jean a été tué par son frère car ils aimaient la même femme : Lucrèce.

Lucrèce est aussi à Venise, masquée sous une fausse identité. Elle découvre Gennaro endormi et ressent de l’amour (maternel) pour lui. Les espions de son troisième mari le duc Alphonse d’Este, croit à l’adultère.

Les amis de Gennaro confondent Lucrèce devant lui. Gennaro repousse alors Lucrèce.

A Ferrare, Lucrèce est honteuse de la situation et cherche à se venger des amis de Gennaro.

Gennaro et ses amis ont été envoyés en ambassade auprès du Duc. Ils discutent de la soirée organisée par la princesse Negroni. Gennaro par haine contre Lucrèce enlève le « B » de Borgia sur la façade de la maison. L’espion du Duc d’une part et de la Duchesse d’autre part joue à pile ou face le sort du jeune homme. Gennaro est amené chez le Duc, considéré comme l’amant de Lucrèce.

Pièce écrite en prose de 1833. Mélange de tragédie et comédie, elle fut un triomphe.

 

Publicités