Dans le cadre d’À livre ouvert sur la littérature régionale.

Jocelyne, une femme d’une quarantaine d’années,  est  mariée depuis sa plus tendre enfance avec Jocelyn. Elle tient une mercerie à Arras et a 2 enfants. Elle est heureuse même si elle n’a pas choisi sa vie : les choix se sont imposés à elle. Elle s’occupe de son père qui ne possède plus que quelques minutes de mémoire et a lancé un blog de couture qui commence à connaître le succès.

Un jour avec ses amies elle joue à la loterie et remporte avec surprise les 18 millions d’euros. En allant chercher le chèque, on lui présente une psychologue. Celle-ci, lui explique les conséquences positives et négatives de ce gain. Jocelyne décide alors de conserver pour le moment le secret. Elle se fait des listes de ce qu’elle ferait de cet argent.

Par contre, dans le quartier tout le monde recherche le gagnant. Elle cache le ticket dans sa penderie. Un jour, son mari doit partir en formation deux semaines. Seulement, les deux semaines passées son mari ne revient pas. Le doute s’installe et rapidement elle comprend qu’il est parti avec le chèque.

Ce roman est touchant et montre le revers du décor des gagnants de grosses sommes d’argent. C’est un vrai coup de cœur.

Publicités