Dans le cadre d’A livre ouvert sur la littérature irlandaise.

Nous sommes dans l’Irlande des années 1950. Eilis vit avec sa mère et sa sœur de trente ans. Malgré une formation de comptable, elle ne trouve pas de travail. Par une connaissance de sa sœur, on va lui proposer un emploi de vendeuse à Brooklyn. Une toute nouvelle vie commence mais le mal du pays va vite la gagner. Elle découvre peu à peu le bonheur (elle prend des cours à l’université) et l’amour (elle tombe amoureuse d’un jeune italien) mais un drame la fera revenir en Irlande. Elle retrouve ses amis, sa famille et une confusion s’installe entre ses deux vies.

Un très beau livre qui nous plonge magnifiquement bien dans les années 50 avec le communautarisme présent en Amérique. Un beau voyage.

Publicités