Ce roman mexicain  se compose de deux parties qui pourraient être deux grosses nouvelles. Pourtant un lien existe entre elles. La première raconte la vie d’un riche gynécologue de 50 ans : ses patientes, sa vie de famille, sa fréquentation dans les salons de massage et les maisons de passe. Il rencontre l’enfant d’une patiente dont l’histoire le trouble.

La seconde partie raconte cette confidence. On revient beaucoup sur le thème de la maternité et de la mort.

Le titre du roman « jeu de dames » est abordé dans les deux parties : L’enfant qui joue aux dames avec sa mère et le gynéco qui joue avec les dames.

Publicités