En 1907, Diego Riviera, peintre mexicain débarque en Europe. Il y rencontre une jeune russe, Angelina Beloff, qui deviendra sa femme. Ils vivent entre Paris et d’autres grandes villes européennes et y côtoient Picasso, Braque, Juan Gris, Chagall…

En juillet 1921, il part pour le Mexique et ne revient jamais.

Elena Poniatowska, soixante sept ans plus tard, prend le relais dans cette histoire, en écrivant des lettres, qu’aurait pu écrire Angelina Beloff à Diego Riviera entre octobre 1921 et juillet 1922. Des lettres bien sûr qui auraient été sans réponse. A travers elles on découvre la vie de cette femme au temps où Riviera était encore présent et sa vie « actuelle ».

Angelina recroisera  Riviera en 1935 à Mexico, mais il ne la reconnaitra pas.

Elena Poniatowska  s’intéresse  beaucoup à la vie de femmes dans ses livres, elle a longtemps appartenu au comité de rédaction d’une grande revue féministe, Fem  d’Amérique latine.

Publicités