Au ZénithVietnam. Au terme de sa vie de président de ce pays en guerre, l’artisan de la révolution communiste s’interroge sur le sens de son action. Il a renoncé à tout pour son idéal : liberté, amour, famille. Aujourd’hui, reclus dans son palais doré, il sert de paravent aux déviances et aux excès de la plupart de ses anciens compagnons de lutte assoiffés de pouvoir et d’argent. Plusieurs trames se croisent pour faire vivre ce roman qui est aussi un témoignage.

Ecriture fluide, simple et poétique qui met à jour la complexité de la vie humaine.

Publicités